Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Vale III

6 Août 2009 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Sonnets

La Comète s'en va, la Comète s'en vient,
Laissant à chaque Lieue un peu de son Essence,
Un peu de ce qu'elle est, si peu de la Puissance
Que sans même savoir en ses Mains elle tient.

Et l'Homme qui s'apeure à ce Spectacle ancien
Lève son Front tremblant vers cette Évanescence,
L'un se signe et s'encourt, l'autre note et recense,
Pierrot seul sent frémir le Feu platonicien.

Évadée en Cheveux, perdue entre deux Mondes,
L'Infini l'a bercée et les Planètes rondes
Sont les Bornes d'Endroits qu'elle passe sans voir.

Ici, là, puis demain repartie à Perpette,
Toujours par les Chemins, sans cesse à se mouvoir,
Et la Tête lui tourne, à ce pauvre Poète.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bulle 06/08/2009 21:40

Je m'arrête ici pour boucler les 3...Ça monte crescendo.. c'dingue comme ça fait mal aux doigts... Ils volent haut en tout cas !

Darius Hyperion 06/08/2009 22:55


ben la chute sera dure, je le sens.
Merci