Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Poème saoul

29 Mars 2011 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Griffures

Ce Soir, je veux tout oublier !
          Sans Larmes, sans crier,
La Folie entre dans mes Veines
          Avec un vieil Alcool ;
Mon Salon sera le Shéol
          De mes Attentes vaines.

Ce Soir je m'adonne au Mélo :
          Ma Vie est à Vau-l'eau,
Qu'ai-je construit, mais qu'ai-je à faire
          En ce Monde sans But ?
Je suis comme le Diamant brut
          Et cela m'indiffère.

Ce Soir je veux noyer mon Cœur
          Au Feu d'une Liqueur :
Mes Sentiments contradictoires,
          Mes Projets, mes Échecs,
Bouteille et Verre en seront secs
          Sous des Étoiles noires.

Ce Soir, bien sûr, Tu n'es pas là ;
          Mon Drame s'emmêla
De n'avoir pas su Te connaître,
          Ô mon Rêve serein ;
J'ai sept Épines de Chagrin
          Aux Tréfonds de mon Être.

Ce Soir, je veux vivre au Hasard,
          Regard trouble et hagard...
Te revoici ma vieille Angoisse ?
          Cela fait si longtemps
Qu'avec Patience tu m'attends
          Dans ton Antre de Poisse !

Ce Soir tu me reviens, surprise !
          Au Milieu de ma Crise.
Viens-tu narguer mon Abandon ?
          Crois-tu remplacer l'Autre ?
Et que l'Enfer où je me vautre
          Te reçoit sans Pardon ?

Ce Soir quand je me remémore
          Celle qu'hier encore
J'osais graver dans l'Avenir
          - Avec l'Amour aveugle
Et Malgré la Raison qui beugle -,
          Je sais ce qu'est souffrir.

Ce Soir, donc, je te rends ta Place,
          Maîtresse au Sein de Glace ;
Voici mon Crâne douloureux
          Sur ta maigre Poitrine ;
Ton Cœur qui bat sous ma Famine
          Est un Réconfort creux.

Ce Soir tu prendras Son Allure ;
          À moi l'Éclaboussure
D'un Regard, d'un Mépris, de Mots
          - Tous des Flèches cruelles -,
D'un Rire aux Notes irréelles
          Que j'enchâsse en Émaux.

Ce Soir, toutes deux confondues,
          Quand je vous aurai bues,
Je sortirai l'Ivresse au Bras,
          Fier de cette Compagne,
Et pisserai dans la Campagne
          Vos Souvenirs ingrats.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Franky 29/04/2011 11:44


Il me semble au contraire que poisse ou beugle illustrent bien le côté un peu criard et poissard de ce poème "alcoolisé". J'avoue être par contre moins convaincu par des vers tels que : D'un Rire
aux Notes irréelles Que j'enchâsse en Émaux. dont j'ai du mal à saisir la métaphore bijoutière...


Darius Hyperion 29/04/2011 11:56



Comme quoi, tout ceci est affaire de subjectivité.


Pour ce qui est des vers cités par "Franky", j'avoue que moi aussi ils m'interpellent. Mais quand on écrit dans cet état, maîtrise-t-on ce que l'on dit ?


Ceci étant dit, loin de moi l'idée de vouloir me défiler, j'ai effectivement l'intention de corriger ces vers un de ces quatre matins.


Merci


 


27/05/2011


Je conserve "J'enchâsse en émaux". J'ai failli corriger en "Que je porte en émaux", mais il manque la dimension du sacré, ces notes irréelles, je les conserve comme des reliques.



beatrice 29/04/2011 00:12



"Ton antre de poisse"; "Ta raison qui beugle"... Ce n'est pas musical du tout même si la prosodie est respectée. Un vers louable "Sous des étoiles noires" qui n'est pas sans rappeler le soleil
noir nervalien.



Darius Hyperion 29/04/2011 08:34



Il me semble au contraire que la poésie est un équilibre entre fond et forme, et que ces vers en sont l'illustration. Si "la raison qui beugle" n'est pas musical, c'est normal, et voulu.


Si vous n'avez donc que cela à dire, c'est bien dérisoire.


Merci quand même



beatrice 27/04/2011 16:32



Rien; je ne ressens RIEN à la lecture de vos poèmes... C'est froid... C'est un paysage de neige sans son éclat.



Darius Hyperion 27/04/2011 17:03



Soit, mais en quoi une telle affirmation peut-elle m'aider à m'améliorer ? Ce n'est pas constructif, cela n'apporte rien, c'est vide, inutile, il n'y a aucun argument.


Merci quand même de cet essai de critique



nico 31/03/2011 10:15


Pourquoi un "z" à "hazard" ? Le jeu de mot m'échappe...


Darius Hyperion 31/03/2011 13:38



Ah oui, tiens, la faute m'a échappé. J'emploie souvent le mot "hazard" en Anglais. Confusion linguistique et orthographique.


Je corrige, merci