Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Gélodacrye

1 Novembre 2012 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Quintains ou quintils

Parce que vous étiez rousse comme un Automne,
Mon Cœur s'est enflammé déraisonnablement,
S'imaginant déjà dans vos Bras votre Amant ;
Vous l'avez éconduit d'un Rire qui détonne
Encore à mon Oreille ainsi qu'un Châtiment.


Parce que vous étiez lointaine comme un Astre,
Mes Vers vous ont chantée au Son grêle du Luth
Comme il faut qu'un Pierrot chante à tout Azimut ;
Vous les avez pendus au Marbre d'un Pilastre
Pour les Passants moqueurs, et vous m'avez dit : « Chut ! »

Parce que je ne sais qui croire de ma Tête
Ou de mon Sentiment toujours en Désaccord,
Vous me voyez confus de Geste et de Transport :
En faisant mon Malheur vous me fîtes Poète,
Je ris car je vous aime, et je pleure mon Sort.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

verney raymonde 18/11/2012 17:44


sans doute avez-vous beaucoup souffert cela vous rend plus accessible et plus sympathique


vous écrivez !les mots me manquent c'est un régal 


vous avez posté il y a quelques mois un conte que je n'arrive pas à retrouver pouvez-vous m'aider


amicalement


raymonde verney

Darius Hyperion 19/11/2012 08:33



"Je est un autre" écrivit Rimbaud. Ce que j'écris n'est que rarement autobiographique.


Je n'écris pas de contes, peut-être confondez-vous avec un autre site ?



Nhand 08/11/2012 12:17


Un plaisir que de venir cueillir ces alxandrins d'amoureux finement ciselés !

Darius Hyperion 09/11/2012 09:53



Merci de votre passage.



Denis 07/11/2012 09:57


Le mal fait alors une large plaie; grande est la souffrance; et nul être ne peut sortir de cette maladie sans quelque poétique changement: ou il prend la route du ciel, ou, s'il demeure ici-bas,
il rentre dans le monde pour mentir au monde ...


Balzac, la femme de 30 ans.


Il y a parfois (souvent?) une femme inaccessible derrière le poète, et des marbres de notre tristesse à ne pouvoir la toucher, nous construisons nos palais!


J'ai été très ému en lisant votre poème,


amitiés

Darius Hyperion 07/11/2012 10:18



Merci.



Valentine :0056: 01/11/2012 17:55


  Pas mal, pas mal...

Darius Hyperion 02/11/2012 10:22



Merci, merci,