Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Dieppe

20 Mai 2010 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Sonnets

La Ville pourrissait au Pied du vieux Château,
Sous les Rires cruels des Goélands d'Usage,
Et son Remugle affreux descendait vers la Plage,
Comme pour s'affronter aux Courants de cette Eau. 

La Vase dans le Port encerclait un Bateau,
La Proue encore au Ciel en un dernier Tangage,

Pauvre Léviathan bridé par l'Amarrage
Qui cherchait l'Aventure au Large d'un Poteau. 

Quand les Flots remontaient, pollués de Touristes
Sur leurs Navires blancs, les Quais semblaient moins tristes,
Et l'Odeur du Gasoil imbibait le Pavé. 

J'ai souvent voulu fuir emporté par ces Vagues
De Pêcheurs, de Cargos, même suivre les Dragues...
La Mer est un Élan sans Cesse inachevé.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jyckie ! 15/06/2010 18:19



Un mélange de rimes suffisantes et de rimes riches, un très beau sonnet malgré tout !!!


Poétiques pensées,  Jyckie


 



Darius Hyperion 15/06/2010 21:58



Du moment que la rime n'est pas pauvre, le sonnet accepte ce mélange.


Et puis, la rareté aussi compte, la rime en [agues] n'est pas évidente.


 


Merci de votre passage



river 09/06/2010 14:01



Effectivement, c'est un poème qui ne rends pas hommage à la ville de Dieppe telle que je l'ai visitée l'an dernier. Pourtant, peut-être aurais-je eu cette impression lors d'une visite automnale
par une pluie poissante.... Souvent un poème est affaire d'impression, de moment choisi (d'où l'utilité du carnet de note afin de ne pas perdre la phrase, les mots)


Superbe votre poésie le "politiquement incorrect".


Très cordialement


 



Darius Hyperion 09/06/2010 18:39



J'y suis naissu, j'y ai vécu, j'en suis partu !


Merci



Hécate 08/06/2010 19:15



Volontiers Grand Darius  !



Hécate 08/06/2010 12:23



C'est mieux ,bien évidemment  :)


Hypérion ,oui...vous avez raison,mais je ne l'ai su que tardivement ,pour moi c'etait d'abord le titre d'une oeuvre du poète Hölderlin ( je découvre les choses ainsi ,par coup de coeur ,la
connaissance buissonnière ...)


 J'espère que nos chemins se croiseront encore . Hécate étant au carrefour de tous les vents ...:)


            Bonne journée



Darius Hyperion 08/06/2010 13:36



A bientôt alors, fillette !


 



Hécate 07/06/2010 10:49



J'avoue...je suis ici pour le nom :Darius Hypérion !


Darius déjà sonne en des réminiscences où roulent les chars ,les autels sous le vent ,les fleurs brodés sous les tuniques,l'or et les taureaux des ruines d'un temple...


Hypérion,c'est pour moi ,avant tout ,ce cher et grand poète Hölderlin...


                 Et ,il y a des poèmes...!!!


                       J'ai dit assez pour cette fois.


                                                    
HECATE



Darius Hyperion 08/06/2010 08:54



Oui, de temps en temps je me prends pour un Empereur Perse, c'est mieux que Napoléon, non ?
Quant à Hypérion, c'est surtout un Titan de la Mythologie grecque. Je me demande même si ce n'est pas le père ou l'oncle d'Hécate !


Merci de votre passage.