Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

À Homs

17 Juin 2012 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Sonnets

Fermez-vous, fermez-vous, Fenêtres offensées (*)
Par la Rue où ruisselle un Sang de Rébellion,
Mais nourrissez l'Espoir de la Force du Lion ;
Qu'il tremble en son Palais aux Voûtes affaissées.

Demain vous renverra, toujours Vagues pressées,
Déferler à sa Porte et paraître Million,
Et refluer nouveaux Martyrs de son Talion,
Roulant de jeunes Chairs sous les Larmes versées.

Les Trônes bousculés dans de proches Ailleurs
Où vos Frères partout se sont dressés Veilleurs,
Armés de Cris blessés sur une Place verte,

Ont vu l'Ogre tomber et l'Avenir s'asseoir ;
Il a suffit parfois qu'une Fenêtre ouverte
Refuse de se clore au Soleil d'un grand Soir.

 

 

 

(*) Vers de Paul Valéry in Profusion du soir, poème abandonné

 

 

 

Je n'ai jamais produit auparavant qu'un seul poème de circonstance, il s'agit de Représailles, écrit en vers plus ou moins libre au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, et qui s'est révélé assez prophétique dans ses mises en garde.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Denis 03/10/2012 18:12


Je vénère un objet que Dieu fit moins velu,


Vous le savez, mon cher, si vous m'avez bien lu.


Pour votre œuvre en entier, souffrez que je l'admire...


Sans en plus vous doter d'un flatteur buste en cire. 


 


Vous aurez-je qualifié de "classique"? Quant à néo-classique, oui, je le sais, vous m'avez convaincu et pas d'aujourd'hui, mais je préfère rire de cette expression et de ses adeptes que m'en
fâcher. Il ne faut accorder aux choses que l'importance qu'elles méritent.


Amitiés.





Darius Hyperion 03/10/2012 19:00



J'eusse aimé, je l'admets, qu'un haut buste de cire
Incarnât mon image en votre souvenir,
Que vous me donnassiez du Monsieur ou du Sire !
Du moment que mes vers ne vous font pas hennir...




Denis 30/09/2012 17:06


Bonjour Darius,


sonnet d'actualité avec des inflexions des poètes révolutionnaires du 19eme siècle, non? J'aime beaucoup.


Mais franchement! Cher Darius, vous affranchir de diérèses rimantes simplement en les changeant d'uniforme pour les enrôler comme des synérèses, fallait oser!


Comme le militaire passe à la rebellion me direz-vous.


Je sais... la règle, l'usage! mais quand même! Peut-être que ce qu'on tolère d'adeptes de la poésie "néo-classique", on aura tendance a vous en tenir un peu plus rigueur. Ne vous devez-vous pas
maintenant à vos lecteurs? Rançon de la gloire oblige.


Amitiés,


Denis.


Moi qui m'apprêtais à vous dire que votre inspiration estivale m'avait séduit (entre autre) pour ses rimes en Archaïe et haïe. Mais je posterai sur le poème concerné.

Darius Hyperion 01/10/2012 08:53



Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait. (Audiard)


Petite auto-dérision avant de tomber dans l'auto-défense :


Ne me faites pas dire ce que je n'ai jamais dit. Je n'ai jamais dit que j'étais classique, encore moins "néo-classique" (vous savez ce que je pense de ce terme creux et prétentieux ). J'ai tout le loisir d'inventer mes propres règles, du moment que je n'usurpe pas le terme de classique, ou ne me qualifie pas
trompeusement de "néo-classique". D'ailleurs il me semble en savoir plus sur la versification que la plupart de ceux qui se qualifient ainsi.  Je suis
contemporain, c'est tout.


Quant à ma gloire, hélas, la plupart des visiteurs de ce blog n'y viennent que pour mes essais sur les règles, pas pour mes poèmes. Vous êtes bien le seul qui fasse les deux ! 



Je vous autorise néanmoins à me vénérer si cela vous convient.



verney raymonde 22/06/2012 08:16


il n'y a sans doute pas que la russie et la turquie 


pour le petit peuple on joue les outrés et en douce les choses sont différentes


cordialement


raymonde verney

verney raymonde 19/06/2012 08:20


il faudrait l'intervention de forces armées mais certains vendent des armes à la syrie (la russie) et n'ont guère intérêt à se mêler de cela d'autres sont hésitants 


et la population innocente se fait massacrer c'est une honte!


beau sonnet


raymonde verney

Darius Hyperion 19/06/2012 08:38



Je ne suis pas certain que la France elle-même ne soit pas impliquée dans ce traffic de mort en Syrie.


Merci de votre passage


Cordialement