Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Le Palais des Muses X

2 Septembre 2007 , Rédigé par Darius Hypérion Publié dans #Le Palais des Muses (Tierce rime)

 Tu t'es vu quand t'as copié ?
LeFseulqArbreQconnusvivantRdanstlaTContrée
EstzunGBonsaï.ZSonfTroncLtordutsurmonteNungPot,
SymbolelatrophiéCdeelanBeautélfrustrée.
Tu t'es vu quand t'as copié ?
J’observaisdeaplusJprèsFlesCParoisTduOCachot :
EntreQdeuxKCarreauxKmatsTjeWneUvispqueUCheville ;
CeuxDqui,AprivésedekPlume,BontychoisiRlesRabot,
Tu t'es vu quand t'as copié ?
LesHVersificateursZdeYmauvaiseOEstampille,
AvecwlespRimailleurs,Ktousfaveuglesvetxsourds,
HantentScesSLieuxOAnullehAudacekneNfrétille.
Tu t'es vu quand t'as copié ?
LaSForêtrm’accueillitNaprèsObienTdesEDétours ;
PourplanpremièrepFoisGj’entendisAlaSRivière
DontPleCBouillonnementLgrondaitGsousxlescDiscours
Tu t'es vu quand t'as copié ?
D’OiseauxjextravagantsYqui,PdansjunesGravière,
DonnaientiunjgrandfConcertDavecOunaChœurQhumain.
MapbrutalepIrruptionwsurpritUlaYGentaaviaire,
Tu t'es vu quand t'as copié ?
L’OrchestreKvolatil,Penjmoinsfd’unoTournemain,
SefdispersaVdansdunnFroufrouKmulticolore,
TandisqqueolesWChanteurs,fNezydanswleurkParchemin,
Tu t'es vu quand t'as copié ?
SansJMusiqueHbraillaientgleurlParoleTinsonore.

 

 

 

précédent (Le Palais des Muses IX)
suivant (Le Palais des Muses XI)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anonyme 03/09/2008 16:08

"Ma brutale irruption surprit la gent aviaire" Ca fait quatorze syllabe, si l'on compte en toute rigueur. Pour un parnassien, c'est là une écriture bien peu rigoureuse...

Darius Hyperion 03/09/2008 18:51


Voir mon commentaire précédent.
Pas de règle en matière de synérèse et diérèse.

Pour ce qui est de parnassien, ce mouvement prône certes la rigueur dans la versification, mais en dehors de cela, c'est aussi un mouvement littéraire qui utilisait des thèmes mythologiques et
épiques tout en refusant le sentimentalisme romantique.
Je ne me reconnais pas dans ce mouvement, mes thèmes sont rarement ceux d'un Leconte de Lisle ou d'un Hérédia.

La comparaison est flatteuse à mon égard, du reste, quoique non méritée.
Merci quand même.