Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

La Sieste

16 Juillet 2009 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Quatrils

{forme de mon cru que je baptise quatril}

Lorsque Juillet s'échauffe et devient étouffant,
La Torpeur se saisit des Échos de la Plaine
Et les Fièvres de l'Air font trembler l'Horizon.

L'Ombre encerclée au Bois s'y résigne, captive ;
Tout s'endort, bien caché du Soleil triomphant,
Le Vent même retient un Instant son Haleine.

Les Oiseaux alanguis dans une Frondaison
Cessent leur Chant joyeux pour l'Attente pensive ;
Un Félin sous la Haie observe, bon Enfant.

C'est l'Heure de la Paix universelle et pleine
Où l'Homme et l'Animal rêvent au Diapason
De l'Éden disparu que la Sieste ravive.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fabrice Parisy 11/02/2016 18:42

Bonsoir,
C'est pas mal non plus en alexandrins (d'autant que les vôtres sont superbes), même si j'ai une préférence pour l'octosyllabe qui le rend plus aéré...
Je vois qu'ici, le quatrain final n'était pas encore incorporé à la forme, mais ce n'est pas gênant.
Je me suis essayé au quatril, si cela vous dit d'y jeter un oeil, c'est là : http://parisyf.eklablog.com/trebisacce-a124657888

Merci. Bonne continuation.

FP

Darius Hyperion 11/02/2016 22:24

Bonsoir,
En fait je trouve que les alexandrins sont beaucoup trop longs pour que l'effet de glissement de la rime soit sensible, d'où le choix ultérieur de l'octosyllabe. Pour le quatrain final, effectivement, c'est un autre poète qui l'a ajouté, et je trouve que cela complète bien les tercets en rendant les quatre rimes plus évidentes : c'est comme la clé de la forme.
J'ai vu votre quatril, une réussite !
Bonne continuation de même