Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Spartacus

28 Juin 2009 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Sonnets

Au Piétinement sourd des Légions victorieuses,
Le Sol tremble, les Mâts, jusqu'à Rome dressés,
Craquent sous le Poids mort des Esclaves hissés
À leur Faîte au Retour de Campagnes furieuses.

Des Râles et des Pleurs, des Salves injurieuses
Accueillent par Instants les Casques cabossés,
Qui défilent, au Pas las des Soldats blessés,
Devant l'horrible Haie et les Foules curieuses.

Licinius Crassus leur jette un Regard bref,
Un Doute en lui s'installe : ont-ils saisi le Chef ?
Il passe sans le voir près du Thrace livide.

Le Gladiateur vaincu, sentant les premiers Froids
De sa longue Agonie, observe d'un Œil vide
S'étendre lentement les Ombres de sa Croix.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Patrick 29/06/2009 19:02

Excellente reconstitution de la fin de Spartacus. Un sonnet donnant la mesure de l'effort de Rome pour vaincre la rebellion. Et cette ombre de la croix donne une fin Evangélique au Thrace.

Darius Hyperion 30/06/2009 08:27


C'est exactement le parallèle que j'ai voulu faire ! Je suis heureux que cela soit sensible, je pensais avoir un peu noyé mon sujet.

Merci