Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Le Choix

15 Novembre 2008 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Sonnets

Dans une Vasque où sourd un frêle Filet d'Eau
Se mirent deux grands Yeux et le triste Sourire
D'une Enfant de seize Ans, Princesse d'un Empire
Que mille Fils d'Émirs lui portent en Cadeau.

À son Bras gracieux que l'Or semble un Fardeau
Et le Voile venu sur un lointain Navire !
Sa Paume essuie un Pleur, son jeune Sein soupire
Sous l'Œil noir du Sultan derrière le Rideau.

Car elle doit sceller ce Soir devant le Trône
Le Sort de ce Garçon Quémandeur de l'Aumône,
Voleur, Poète et beau qui chantait sous sa Tour.

- Un Eunuque trahit cette Idylle rieuse.
Son Père lui demande avant la Fin du Jour :
Sa Mort, ou son Exil et la Vie oublieuse.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe+Lemoine 19/04/2009 15:34

Un admirable sonnet !

Darius Hyperion 20/04/2009 08:54


Un peu d'orientalisme façon Théophile Gautier.
Merci


maminova 22/11/2008 12:51

tristement beau !

Darius Hyperion 22/11/2008 13:50


Merci