Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Le Chat

16 Août 2008 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Triolets, rondels et rondeaux

{Rondel}

Je me suis fait adopter par un Chat
Et désormais je ne suis plus le Maître
En ma Demeure : il me faut me soumettre

À ses Désirs ou subir son Crachat.

Lorsque je lis il vient comme un Pacha*
Sur mon Bouquin m'empêcher de connaître.
Je me suis fait adopter par un Chat
Et désormais je ne suis plus le Maître.

Dans mon Sommeil j'entends son Entrechat
Sur la Souris qu'il cite à comparaître
Dedans ma Cave, or au Jour qui va naître
Il s'endort quand je quitte la Datcha :*
Je me suis fait adopter par un Chat.

 

 

 

*petit problème avec la rime en -chat, pas facile et rare.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Françoise 28/08/2008 11:55

On voudrait le même avec "une femme" à la place d'un chat !Est-ce que ce sera plus facile ? ???Merci !

Darius Hyperion 28/08/2008 12:21



La femme étant un animal comme un autre, ce ne devrait pas être difficile.

"La femme est un certain animal difficile à
connaître. " Molière, Le Dépit amoureux (1656)

«Leur esprit est méchant, et leur âme fragile ;
Il n'est rien de plus faible et de plus imbécile,
Rien de plus infidèle et malgré tout cela,
Dans le monde on fait tout pour ces animaux-là.»
Molière, L’école des femmes (1662)

Je plaisante !

Merci de votre passage !



Waimea bay 23/08/2008 21:24

Miaou Maître Hyperion.Une tite visite chez toi, je ne pouvais pas rester sans glisser un miaulement.L'appel d'un chat me fait presque autant d'effet que celui de l'Océan, je ne sais pas résister.Je vois que la perversité ne t'as pas quitté et ça me plait toujours.lolEncore une fois un grand merci m'sieur.Amitiés eternelles etudiantes.Pascal.  

Darius Hyperion 24/08/2008 10:24


Tiens, mon premier disciple !
Saint Pierre - Waiméa Bay, où étais-tu tout ce temps ?
Content de te savoir toujours en vie.
Où postes-tu maintenant ?

Pervers, pervers, ce sont les vers qui le sont, pas moi !
Quoi que...

Amitiés