Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

L'Ankou

9 Mars 2008 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Sonnets

{sonnet irrégulier - darique}

La pleine Lune immense
ouvrait ses Ailes noires
Que perçaient mille Trous, la Mère et ses Démons
Qui s'envolaient du Nid puant de Goémons
Dispersé par les Flots au Pied des Promontoires ;

L'Heure fausse allongée à l'Ombre des Gnomons
Pouvait être Minuit, les Hommes dérisoires
Protégeaient leur Sommeil sous de frêles Ivoires
Taillés en Croix, bénis après de longs Sermons ;

La Terreur sublimait ces Landes archaïques
Où le Peuple malin dansait et trépignait
Sous les Dalles d'anciens Tombeaux mégalithiques ;

Dans son Lit de Bois brut, se tordant le Poignet,
Un Vieux priait tandis que dans les Feux féeriques
Un Chariot grinçant lentement s'éloignai
t.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

runner 31/03/2008 19:58

Un salut au maître des rimes...

Darius Hyperion 31/03/2008 22:51


Maître ou ne pas maître ?
Mettez un terme au maître.

Merci de votre commentaire, mais il faut raison garder.


Robert 17/03/2008 00:36

L'explication de ce pied de trop est bien fondée, mais la prononciation "fée-rique" sonne mal à mes oreilles. Je lui préfère fé-é-rique comme, par exemple :"Un vieux priait tandis qu'en des feux féériques"Mais, bien entendu, c'est ton poème et rien n'est à reprendre si l'on accepte "fée-rique".Robert

Darius Hyperion 17/03/2008 08:16

C'est vrai que cette prononciation [férique] sonne aussi comme "ferrique", ce qui est déplaisant.Néanmoins [féérique] ne me plait pas plus, à cause du hiatus interne, é-é, assez laid à mon avis.Je me demande si je ne vais pas simplement changer cette rime.Merci

domi 12/03/2008 22:28

Merci pour l'explication ! bonne soirée. domi

Darius Hyperion 12/03/2008 23:36

De rien.De même.

domi 12/03/2008 10:29

Ah!  j'ai vu en quoi il est irrégulier ! je m'y connais un peu mieux maintenant grace à vous ! par contre l'avant dernier vers me gêne avec son nombre de pieds, est-ce moi qui ne compte pas comme il faut ? expliquez-moi, ça m'intéresse.Amitiésdomi

Darius Hyperion 12/03/2008 10:39

Le schéma de rimes est ABBA BAAB CDC DCD, irrégulier, en effet.Je pense que le problème de l'avant-dernier vers vient de féerique. Deux prononciations sont acceptées, avec la même orthographe, d'après le Larousse : [féérique] et [férique]. Personnellement je prononce [féérique], mais j'ai souvent lu [férique] chez Leconte de Lisle et Hérédia. Comme ce thème est inspiré de poèmes de ces deux Parnassiens, j'ai prononcé à leur façon.Un - Vieux - pri-ait- tan-dis// que- dans- les- Feux- fée-riquesNormalement, le compte est bon.D'une main accoudée, heureuse en ta mollesse,De l'haleine du soir tu fais ton éventail ;La Lune glisse au bord des feuilles et caresseD'un féerique baiser ta bouche de corail.Leconte de Lisle, Nurmahal, Poèmes BarbaresCordialement

Robert 11/03/2008 18:09

Régulier ou irrégulier, il est tout en puissance, ce sonnet.Robert

Darius Hyperion 11/03/2008 23:22

Merci