Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Shoah

31 Octobre 2007 , Rédigé par Darius Hypérion Publié dans #Sonnets

La Guerre avait repris, Fruit de la Paix malsaine
Qui, de lâches Accords en Compromis menteurs,
Avait laissé l'Europe aux Mains de Dictateurs ;
Les Canons s'étaient tus pendant vingt Ans à Peine.

Dans les Cieux, sous les Mers, la Violence et la Haine
Menaient sans Distinction leurs Ballets destructeurs
Entre les Occupants et les Libérateurs ;
Mais la dernière Horreur était en Fond de Scène.

Loin des Combats sanglants, dans de banals Bureaux,
Quelques Hommes banals se faisaient les Bourreaux
Des Opposants, des Fous, de Races humiliées ;

Et pour la Pureté du Peuple des Germains,
Tandis que s'avançaient les Divisions alliées,
Il neigeait sur Auschwitz de la Cendre d'Humains.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Emmanuel RASTOUIL 26/11/2007 08:51

Hello Darius, merci pour ton passage chez moi, ton com. et bravo pour tes derniers travaux! C'est vrai que ton sonnet est réussi avec une très belle fin et ton travail sur la rime est impeccable, vital aussi pour replacer notre contribution poétique dans un contexte classique choisi et digéré. S'affranchir des règles, c'est souvent renier ses pairs... Amitiès, ER.

Darius Hypérion 26/11/2007 11:46

C'est vrai, peu de gens comprennent que le vers a des règles qui ne sont que contraintes pour les mauvais poètes, mais sont des guides précieux pour ceux qui aiment réellement les mots et savent jouer avec.Merci de ce commentaire.

Patrick 13/11/2007 14:08

Poignant ton sonnet et le dernier vers est d'une grande force.

Darius Hypérion 14/11/2007 10:49

J'avais vu il y a quelques mois une émission sur les camps de concentration sur Arte.Il y était dit que le camp d'Auschwitz fonctionnait encore "à plein régime" à la veille de sa libération en janvier 1945, alors que la défaite allemande était déjà prévisible dès 1942.Il y était rapporté aussi que certains jours une fine couche de cendres se déposait dans les villages aux alentours, les dignitaires nazis devaient faire nettoyer leur voiture.J'ai trouvé cette "anecdote" particulièrement atroce et saisissante.Merci de ton passage.