Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

Appel à contribution

4 Juillet 2013 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Au lecteur

Chers lecteurs,

Et particulièrement chers lecteurs belges,

Au hasard de mes nombreuses lectures et recherches, j'ai découvert un étrange poète belge : André Van Hasselt (1806-1874). Auteur en 1867 de Les quatre incarnations du Christ, il fut en son temps salué comme le digne héritier de Hugo. Il est aujourd'hui presque oublié, si ce n'est de la Belgique qui le compte encore parmi ses grands poètes. Van Hasselt est par ailleurs connu pour son travail d'historien largement plagié sur des auteurs allemands.

Si je m'intéresse à Van Hasselt, c'est parce qu'il produisit en 1862 un recueil intitulé Poèmes, paraboles, odes et études rythmiques dans lequel il s'essaie à une versification en français reprenant les grands principes de la versification métrique latine. Verlaine connaissait ce recueil, et s'il dit pis que pendre de sa poésie, il ne relève pas moins l'intérêt de la forme. Il écrit le 25 juin 1873 à Emile Blémont : "Connaissez-vous les Etudes rythmiques de Van Hasselt, un poëte belge ? Très curieux. Voici : La Chanson d'autrefois. (Ca se scande.) Voici la mesure notée :

UU_UU_UU_U
UU_UU_UU_
UU_UU_UU_U
U_UU_
Qu'on me donne une plume d'une aile
De ton ange qui veille sans bruit
A côté du chevet où, ma belle,
Tu rêves la nuit !
(...) C'est con comme idée et vieux comme style ; mais comme le rhythme fait de ce fatras rance une jolie chose ! Il a fait deux ou trois mille vers comme ça, sur toutes sortes de rhythmes. Lisez donc ça !" (sic)

J'ai pu me procurer une édition facsimilée de Les quatre incarnations du Christ, poème suivi de soixante-sept nouvelles études rythmiques. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'autres études rythmiques, postérieures à celles du recueil de 1862, aussi le poème cité par Verlaine n'en fait-il pas partie.

Quelqu'un aurait-il connaissance d'une édition moderne et accessible du recueil original Poèmes, paraboles, odes et études rythmiques ? Et éventuellement d'autres œuvres rythmées de Van Hasselt, qui a traduit plusieurs opéras dans cette forme.

Merci d'avance à toute personne pouvant m'informer sur ce curieux personnage.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pierre 05/07/2013 19:03

Bonjour, je viens de parcourir les catalogues de nos bibliothèques belges.
La bibliothèque de la "Katholiek Universiteit van Leuven" est la seule qui possède un exemplaire de Poemes, Paraboles, etc. de 1862. Même la Bibliothèque Royale n'en a pas !
La Maison de la Poésie de Namur n'a pas connaissance d'une édition plus récente.
Peut-être que chez un bouquiniste...

Darius Hyperion 17/07/2013 12:21

J'ai reçu aujourd'hui le livre des études rythmiques de Van Hasselt. Je vais lire ça, et la préface qui décrit le système rythmique. J'en profite pour compléter le poème cité par Verlaine.

La Chanson d'autrefois

uu_uu_uu_u
uu_uu_uu_
uu_uu_uu_u
u_uu_

Qu'on me donne une plume d'une aile
De ton ange qui veille sans bruit
A côté du chevet où, ma belle,
Tu rêves la nuit ;

Ou la tige d'un lis [sic] des vallées,
D'une fleur au calice argenté
Qui parfume les nuits constellées
Durant tout l'été.

Et je trempe aux rayons d'une étoile
Cette tige et j'écris, mon amour,
Tes serments sur l'azur dont se voile
Le ciel nuit et jour.

Dans les feux les plus purs de mon âme
Puis je trempe la plume, ô bonheur !
Et j'écris tout en lettres de flamme
Ton nom dans mon cœur.


Relire la critique de Verlaine...

Darius Hyperion 07/07/2013 20:37

Je viens de trouver une perle rare. En 1876, deux ans après la mort de Van Hasselt, son ami Louis Alvin a publié une intégrale de son œuvre. Le troisième tome de cette intégrale rassemble les 120 études rythmiques publiées à l'origine dans plusieurs recueils. J'ai trouvé et commandé un original de ce volume d'occasion... sur le site de la FNAC ! Je devrais le recevoir cette semaine.
J'ai quelques œuvres rares de ce type. Je me demande parfois si je ne devrais pas les mettre en ligne sur un blog dédié. Ca demanderait pas mal de travail, et je ne sais pas si ça en vaut la peine.

Darius Hyperion 07/07/2013 10:53

J'ai une piste de mon côté dans un institut parisien. Reste à savoir s'il y a possibilité de copier le livre.
Van Hasselt me fait penser à Banville : encensés de leur vivant, pris pour exemple par toute une génération de poètes, décriés de nos jours. Les quelques poèmes que j'ai lus de l'un comme de l'autre ne m'ont pas marqué outre mesure. Et franchement je partage assez l'avis de Verlaine quant à la poésie de votre compatriote. Banville aussi peut être d'une niaiserie et d'une lourdeur sans fin, lisez ses 36 ballades joyeuses, ça ne casse pas trois pattes à un canard.
Vous nous avez quand même envoyé Emile Verhaeren (j'aime pas), Georges Rodenbach (et la bière du même nom !), Jacques Brel (non, là, chapeau bas !)... et Johnny Halliday (euh...). Et le grand philosophe transcendantal universel Jean-Claude Van Damme : ses interviews c'est carrément de la poésie à l'état pur (comme ce qu'il s'injecte dans le nez).

Pierre 06/07/2013 19:38

Oui, je connaissais Van Haselt (nous avons chez nous des cours de littérature belge !).
Vous m'étonnez en écrivant "Si même les Belges n'éditent pas leurs GRANDS poètes..." étant donné que j'avais lu, dans votre article sur l'alternance des rimes :
"le Belge André van Hasselt, poète MEDIOCRE et oublié de nos jours".
Faut-il comprendre que ce qui est grand en Belgique est médiocre en France ? ;-))
Je vous taquine.
A propos des bouquinistes, il y a un village en Gaume où des dizaines de bouquinistes tiennent boutique et pratiquent des prix bien plus raisonnables qu'à Bruxelles.

Darius Hyperion 05/07/2013 19:19

Bonsoir,
Pour autant que je m'en souvienne, il y a beaucoup de bouquinistes à Bruxelles (galeries royales Saint Hubert, une autre galerie rue du marché aux herbes je crois). Hors de prix dans mon souvenir, pour y avoir flâné bien des fois (et acheté une seule).
Si même les Belges n'éditent pas leurs grands poètes (le connaissiez-vous ?), la cause est perdue !