Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Amertumes

9 ans

1 Avril 2016 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Au lecteur

Ce blog a eu neuf ans le 30 mars dernier.

Depuis un an, plus de mille pages y sont lues par mois.

Pour une moyenne de 300 visiteurs dans la même période.

Mes poèmes n'ont pas beaucoup de succès.

Un commentaire en moyenne par trimestre.

J'ai la faiblesse de croire que ces gens sont sincères.

Mes articles les plus lus sont mes essais sur les règles de la versification.

Qui, eux, sont allègrement pillés.

Sans le moindre remerciement.

Deux ou trois versificateurs égarés m'ont demandé de l'aide.

Et ont subi mes foudres.

Certains y reviennent.

Existerait-il encore de vrais poètes désintéressés et perfectionnistes ?

Même si un bref passage par Facebook m'a plutôt conforté dans l'idée inverse ?

Facebook qui a fermé mon compte sans explication.

Je continue ici.

Finalement l'anonymat et l'isolement me conviennent bien.

 

Darius Hypérion

alias Cyrus Endymion.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Meersch 31/05/2016 21:00

Puisque la lutte contre l'emploi illégitime du terme "classique" pour qualifier le vers régulier est un des principaux chevaux de bataille de ce blog, je m'excuse vite de l'avoir employé ainsi dans mon précédent commentaire, héhé !
J'ai passé une bonne partie de la journée à lire vos essais de poétique et je salue leur technicité : ils sont plus complets, sur certains points essentiels, qu'un petit ouvrage universitaire sur la versification que j'ai lu récemment.

Darius Hyperion 31/05/2016 21:38

C'est un peu l'objectif de ces essais : compiler et approfondir ce que l'on trouve de façon éparpillée et souvent incomplète un peu partout. J'essaie aussi d'expliquer ces règles bien des fois balancées sans explication, ce qui peut, et je le comprends, rebuter tout apprenti versificateur. Quel intérêt à chasser l'hiatus, à alterner rimes féminines et masculines, etc.

Meersch 31/05/2016 03:49

Je viens de tomber sur ce blog par hasard, en cherchant un récapitulatif de l'usage de la diérèse et de la synérèse. Je me suis donc jusqu'à présent contenté de le survoler, mais je l'ajoute à mes favoris et je compte bien dévorer vos essais de poétique dans les jours à venir : ils semblent constituer un parfait compendium des règles classiques de la versification, assez technique et détaillé : j'aurais beaucoup aimé tomber dessus plus tôt. Je m'intéresserai également, dans la même perspective, aux ouvrages que vous indiquez en bibliographie.
Pour avoir fréquenté quelques sites de scribouillards sans talent qui prenaient l'ignorance totale des règles élémentaires de la versification pour de l'audace révolutionnaire, je dois dire que je comprends parfaitement votre "éthique" poétique aussi bien que votre sentiment de solitude. En tout cas, soyez content : je pense que vous avez trouvé en moi un lecteur à peu près conforme à vos espoirs.
J'ai lu votre "Art poétique" et quelques-uns de vos poèmes : c'est un plaisir d'y voir appliqué le respect des règles de l'art, et ça confirme mon sentiment, à savoir que la rigueur formelle est la condition sine qua non de la poésie de qualité ou presque : je n'avais pas lu sur internet des vers de cette qualité depuis belle lurette.
Bref, tout cela simplement pour vous remercier et vous faire savoir que votre travail n'est pas tout à fait vain !

Darius Hyperion 31/05/2016 23:18

Oui, l'interface n'est pas terrible, sans compter la pub.
J'aurais même pu écrire "Trois messages en un trimestre, et en une seule journée de surcroît !" ;-)
Bonne soirée

Meersch 31/05/2016 22:00

Je m'emmêle sans doute un peu dans les réponses mais les boutons "Répondre" n'apparaissent pas au bon endroit...

Hahahaha "Trois messages en une journée ! Un record absolu pour ce blog !"... C'est d'un tragi-comique savoureux... Quand on voit combien de commentaires élogieux suscite la pire des daubes sur les sites de poésie, c'est une injustice monumentale qu'il soit exceptionnel pour ce blog d'en obtenir trois dans une journée !

Bref, bonne soirée à vous, et sans doute à bientôt ;).

Darius Hyperion 31/05/2016 20:53

Bonsoir,
Attention hein, comme on dit "faites ce que je dis, pas ce que je fais". ;-)
S'il y a bien un point sur lequel je me permets des libertés, ce sont les diérèses/synérèses.
Je suis "moderne" quelque part, hé oui !
Merci pour votre passage et ce sympathique commentaire

Merci 29/05/2016 12:26

Merci!

Je dois remercier ce charmant inconnu
qui à mes premiers pas, frêle, hésitant et nu,
Sut me faire vêtir d'une toge virile,
me délivrer du joug de la rime facile!

Les règles du Parnasse et les anciens édits,
Avec plaisir j'appris et en fit des écrits,
Et pourquoi au passé j'exprime ce poème?
Ma première ferveur a-t-elle un teint si blême?

Non! Jamais mon ami, c'est une passion
Dont la mort elle seule est la rémission,
Eh! encor une fois il faut remercier
Celui dont le travail nous permet de briller!

Darius Hyperion 06/06/2016 08:37

;-)

Merci! 06/06/2016 00:09

"Et bien, c'est la première fois que l'on me remercie en vers ! Merci
Bon, dit le grincheux, il y a bien quelques hiatus, mais ho, hé, hein, bon... ;-) "
=> Pardonnez-moi cet excès de modernisme. A trop s'échauffer, mais pour la juste raison qui est de remercier un travailleur désintéressé (et bon!), l'on va trop vite et c'est l'hiatus. Cela fera une bonne leçon au tâcheron que je suis. Mais bonne continuation!

Darius Hyperion 31/05/2016 21:42

Trois messages en une journée ! Un record absolu pour ce blog !
Je ne me bats plus sur les forums et les blogs.
Ceux que ça intéresse trouveront mon blog parce qu'ils cherchent à savoir. Ceux qui s'en foutent resteront où ils sont.

Meersch 31/05/2016 21:24

Haha, ne vous inquiétez pas, j'ai déjà lu ailleurs sur votre blog que vous mettiez un point d'honneur aussi bien à expliquer les règles de la versification dans toute leur rigueur qu'à admettre humblement que vous vous permettiez certaines infractions dans vos propres poèmes.
J'ai lu également quelques-unes de vos interventions sur des sites extérieurs, et je constate que c'est partout le même combat : d'un côté l'humble apprenti qui s'attache à connaître et promouvoir l'héritage des grands maîtres passés, de l'autre la multitude des plumitifs incultes et prétentieux qui osent accuser le premier d'être un censeur illégitime et arrogant. L'arrogance vient pourtant beaucoup plus de celui qui se croit génial sans savoir ce que les plus grands esprits ont construit, sur des siècles, dans ce domaine qu'il prétend augmenter de ses productions insignifiantes sans jamais l'avoir étudié.
Bref, c'est une joie de voir que des oiseaux comme vous existent et qu'on est pas seul au monde, en dépit de notre manque de visibilité au milieu de la masse des usurpateurs. J'ai un camarade en "rigueur poétique" qui sera sans doute heureux lui aussi de découvrir votre blog.

Je tâcherai de commenter un peu vos articles s'il y a lieu, c'est la moindre des choses étant donné la riche matière que vous proposez.

Darius Hyperion 29/05/2016 15:38

Et bien, c'est la première fois que l'on me remercie en vers ! Merci
Bon, dit le grincheux, il y a bien quelques hiatus, mais ho, hé, hein, bon... ;-)